Bienvenue sur A Piercing nez - histoire : 
Piercing nez Historique Célébrités Shopping Cicatrisation du piercing
Piercings du nez
Informations


L'histoire des piercings du nez : 


Histoire nez



Piercing à la narine:


Le piercing au nez est un des piercings les plus anciens et se retrouve parmi des peuples de toute la planète. 

En Inde, un piercing du coté gauche de la narine est souvent associé à une chaîne reliée à l’oreille. C'est un symbole de fertilité qui rentre dans le cadre de la religion hindou. Il était réservé à l’époque  aux castes supérieures. 

En Égypte antique, les hommes de haut niveau social portaient des boucles d'oreilles en or. Tandis que la perforation du nez et des oreilles était réservée aux pharaons et aux membres de la famille royale.

Les hippies réintroduisent ce type de piercing en occident après des voyages effectués en Inde durant les années 60. On le retrouve ensuite dans les années 70 porté par les punks qui voyaient en lui un symbole de rébellion contre les valeurs conservatrices de l’époque. 

Le piercing aujourd’hui s’est démocratisé, et beaucoup de célébrités ont le nez percé comme Madonna, Lenny Kravitz, pink, …


Piercing au Septum:



La perforation du septum est elle aussi très pratiquée parmi les peuples primitifs. 

Ce piercing apparaît dans plusieurs tribus comme les Aztèques, les Mayas ou encore les Incas.  Il est très populaire, car il permet d’être étiré et d’y insérer de grands morceaux de bijoux comme des défenses de porc, des morceaux d'os, des plumes, des morceaux de bois, etc...   

La perforation du septum a été pratiquée par beaucoup de tribus indiennes nord-américaines. Différents rites et croyances se sont organisés autour de ce piercing, notamment le fait d’utiliser des ossements humains ennemis  afin de paraître féroce ou encore d’aplatir son nez afin de devenir désirable auprès des filles. 


Conculsion:


Le piercing au nez, qu’il soit à la narine ou au septum, s’est aujourd’hui démocratisé et se pratique dans toutes les classes sociales. Il est toutefois souvent synonyme de désir de se différencier et de désir d’originalité, le nez étant un endroit assez visible du corps… Ne dit-on pas « comme le nez au milieu de la figure ». 

Il traduit un affranchissement du paraître ou parfois une provocation ouverte envers une société rigide ou enfermée dans des formes d’expression figées.